Photo by Brooke Cagle on Unsplash

Pour les entreprises qui hésitent à embaucher en apprentissage, l’état crée une aide exceptionnelle de 5000 euros pour recruter un apprenti de moins de 18 ans, ou de 8000 euros pour recruter un apprenti de plus de 18 ans.

Il s’agit d’une aide exceptionnelle de 5000 euros ou 8000 euros par contrat préparant à un diplôme ou un titre de niveau master ou inférieur, signé entre 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, sans condition sur le nombre d’apprentis pour les entreprises de moins de 250 salariés, et sous condition pour celles de 250 salariés ou plus, d’absence d’assujettissement à la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA).

Pour les entreprises qui hésitent à recruter en contrat de professionnalisation, l’état crée une aide exceptionnelle de 5 000 euros pour recruter un alternant de moins de 18 ans, ou de 8 000 euros pour recruter un alternant de plus de 18 ans.

Il s’agit de d’une aide exceptionnelle de 5 000 ou 8 000 euros par contrat préparant à un diplôme ou un titre de niveau licence professionnelle ou inférieur, signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés et sous condition, pour celles de 250 salariés ou plus, d’atteindre un seuil défini de contrats favorisant l’insertion professionnelle (apprentissage, contrats de professionnalisation, VIE, CIFRE, …) dans leurs effectifs en 2021.

Vous recherchez un alternant ? 

    (obligatoire)

    (obligatoire)

    (obligatoire)